AMÉRIQUES,  MEXIQUE,  TDM

Izamal, la ville au charme jaune du Yucatan

On quitte Valladolid et Chichen Itza pour prendre la route en direction de Merida. Mais avant d’arriver dans une nouvelle grande ville, nous découvrons et re-découvrons Izamal

J’avais déjà visité ce joli petit village en 2017. Et je dois dire qu’après ces quelques années, rien a changé. Il est toujours comme dans mes souvenirs. Aussi charmant.

Izamal est probablement le pueblo le plus typique du Yucatan. Pourquoi ? Car ici tous les bâtiments sont peints en jaune. Certains sont ornés de mosaïques ou de peinture blanche. 

Tout ce jaune donne un charme indéniable au village. C’est pourquoi, il a été inscrit comme « pueblo mágico », l’équivalent un peu de nos « villages de caractère ».

Pour la petite histoire, avant 1993, le village n’était absolument pas jaune. C’est pour la venue du Pape Jean-Paul II que tout a été peint de cette couleur ! Une histoire assez insolite

Mais Izamal est aussi connue pour être la ville des 3 cultures et des collines. 3 cultures car ici cohabitent la culture maya, pré-colombienne et contemporaine. Et tout autour se trouvent des collines. En réalité, ces collines se sont avérées être des pyramides mayas

Couvent San Antonio

Le couvent est le principal bâtiment de la ville. Il se trouve en son centre. 

Il possède la plus grande cour fermée d’Amérique et la deuxième du monde après celle du Vatican.
La cour remplie d’herbes vertes contraste vraiment avec le jaune des murs. Aussi, les 75 arches sont magnifiques. Le lieu est très très photogénique !

Autrefois, le couvent fut à ses débuts un centre d’enseignement où l’on apprenait principalement le maya.

Si vous êtes à Izamal le soir, profitez du spectacle de son et lumière qui a lieu à 20h30 !

Prendre le temps de déambuler dans les ruelles

Le meilleur moyen de visiter Izamal est d’aller de ruelle en ruelle pour découvrir ses bâtiments, ses voûtes, ses couleurs et sa vie locale. 

En parlant de vie locale, nous vous recommandons de déjeuner au mercado. Il se trouve à côté du couvent. 

Vous ne résisterez pas à prendre des dizaines de photos au coin des rues, des noms des maisons et des habitants. 

Beaucoup de touristes louent une carriole trainée par un cheval. Le cheval et sa carriole ont l’air « déguisés ». Izamal est un petit village qui peut facilement se visiter à pied, on n’adhère pas du tout à ce genre de chose.

Ruines mayas au coeur de la ville

A quelques minutes du centre à pied, vous pouvez visiter gratuitement des ruines mayas, celles de Kinich Kakmo. Son nom signifie « perroquet de feu au visage solaire ». La pyramide serait dédiée à la déesse du soleil. Elle descendait tous les midis sur terre sous la forme d’un perroquet pour emmener ses offrandes. Rien que ça !

Vous pourrez monter la pyramide qui mesure 34m de hauteur. Certaines pierres sont un peu petites ou bancales, alors regardez bien où vous mettez vos pieds. Enfin, c’est la 3ème plus grande pyramide du Mexique devant même celle de Kukul-Kan de Chichen Itzá

Après cette jolie halte jaune, nous reprenons la route en direction de Mérida pour visiter la réserve naturelle de Celestun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.