ASIE,  TDM,  VIETNAM

Mai Chau et ses rizières : une alternative à Sapa

Après le Myanmar, c’est au Vietnam que nous restons pour 1 mois complet !
C’est après deux nuits contraints et forcés à Hanoï (pas de bus) que nous partons un peu plus au nord ouest à Mai Chau : pays de la rizière. Au programme : repos et scooter !

Pourquoi aller à Mai Chau plutôt qu’à Sapa ?
Premièrement, nous sommes arrivés au Vietnam début février et il faut avouer que ce n’est pas la meilleure période pour visiter le nord du pays (pas du tout du tout même) !
Deuxièmement, les paysages de Sapa sont grandioses lorsque le riz a déjà poussé. Or, à cette saison, soit le riz n’est pas encore planté, soit il est tout petit… les paysages grandioses se résument donc à de vastes terrasses marrons.
Pour ces raisons, nous ne voulions pas faire plus de 6h de bus pour ne rien voir. C’est pourquoi, l’alternative Mai Chau, qui par ailleurs est moins connue, s’avérait être un meilleur choix !

Nous avons réservé 3 nuits dans ce petit havre de paix.
Il nous a fallu un peu moins de 4h de bus depuis la capitale pour rejoindre Mai Chau.
Nous découvrons notre homestay pour quelques jours. La chambre se trouve sur les hauteurs avec une super vue sur les montagnes environnantes.

Ensuite, on part à la recherche d’un endroit pour manger. On trouve une petite cabane au bord de l’eau et on finit l’apres-midi sur nos vélos à emprunter des petits chemins délimitant les rizières.

En début de soirée, nous allons manger dans un petit restau qui ne paye pas de mine juste à côté de notre guesthouse. C’est là que nous croisons un groupe d’amis français en compagnie d’un guide local. Grâce à lui, on évite les « nems » à la viande crue et restons sur notre idée de base : des nems classiques ! On ne le saura qu’à la fin de notre séjour au Vietnam, mais CES nems furent les meilleurs de notre mois passé ici ! Peut-être car c’étaient les premiers ?? Qui sait ! 

Le guide nous dit qu’il va y avoir une fête sur la place. Et c’est vrai, on voit tout un tas de personnes qui s’activent. Il nous explique qu’il s’agit de célébrer la première pleine lune après le nouvel an. Convivialité, danses, habits traditionnels sont au rendez-vous. Dans l’après midi les familles se réunissent pour chanter, jouer de la musique et manger tous ensemble. Aussi, un groupe de 4 femmes dansent accompagnées par certains moments par deux hommes. Ces dansent représentaient des saynètes théâtrales : la danse de la pluie, celle de l’abondance des récoltes etc…

Enfin, la soirée se termine par un feu de camp.

Go Lao Waterfall

La deuxième journée se résume aussi à visiter les rizières et à découvrir de petits villages.
On s’arrête également à la cascade Go Lao. En arrivant, nous tombons sur 4 hommes qui se préparent un festin. En effet, deux canards sont en train de rôtir à la broche sur un barbecue improvisé. Ça nous donne trop envie ! La cascade est petite mais jolie !

Plus loin, nous nous arrêtons sur un point de vue sur le lac. Celui ci est d’ailleurs très bas, après nous ne sommes pas en saison de mousson. Ceci explique peut être cela 😉

Nous rentrons sur Mai Chau et en profitons pour nous arrêter au marché local. Malheureusement, l’effervescence du commerce à plutôt lieu le matin et le lieu est désert. Echoppes fermées, seules quelqu’unes sont ouvertes et parfois laissées sans commerçante ! Le marché alimentaire est lui aussi vide… Quelques morceaux de viandes trônent à même les cartons sans glace ni rien du tout. On est loin de l’hygiène française et on comprend mieux pourquoi la viande saignante est à bannir haha ! 

Des rizières en veux-tu en voilà

Nous continuons la route en prenant un peu de hauteur. Depuis notre arrivée au Vietnam, nous avons nettement senti la baisse des températures. Et plus nous montons, plus on se gèle ! Logique en même temps ! Mais pour le coup, il fait vraiment vraiment très TRES froid. En plus du froid, une petite bruine nous fouette le visage. Autant vous dire que nous n’avons pas monté beaucoup de kilomètres avant de faire demi-tour ! La montée valait quand même le coup pour la super vue sur Mai Chau, ses alentours et ses rizières.

En février, c’est la saison des semis pour le riz. De haut, les rizières ne sont pas vraiment vertes mais plutôt brunes. D’en bas, vous trouverez ça plus vert car il y a déjà des petites pousses. Ce même lieu dans quelques mois doit vraiment être magnifique !!! La vie s’active donc au rythme des repiquages de riz. Tout est fait manuellement et les femmes sont courbées en deux avec de l’eau jusqu’aux genoux. Un travail pas forcément évident !

Les terrasses de Pu Luong

Dernier jour à Mai Chau et c’est beaucoup plus loin que nous allons mais toujours en scooter.
A environ une cinquantaine de kilomètres, un endroit vous permettra de découvrir les rizières en terrasse : c’est à Pu Luong. La route depuis Mai Chau est longue mais très belle et tout à fait faisable sur la journée en scooter ! 

N’hésitez pas à vous arrêter et à longer les rizières de plus près sur les petits sentiers aménagés : vous verrez tétards et poissons et peut être même des serpents. Mais ces derniers ne sont plus beaucoup présents dans les champs car ils se font manger par les locaux. Sur la route, nous avons aussi vu des buffles et des petits cochons noirs.

Encore une fois, ces terrasses doivent être encore plus belles quand le riz fait plusieurs centimètres de hauteur. L’occasion, peut-être de revenir un jour au nord du Vietnam à la bonne saison. Maintenant, place à quelques jours dans l’effervescence d’Hanoï.

Où dormir ?

Nous avons longé 3 nuits à Eco Homestay.
Il s’agit de petits « lodges » comme ça se fait beaucoup par ici. Pas de vue sur les rizières mais plutôt sur les montagnes environnantes. Il y a également un dortoir.
La chambre est vraiment bien mais attention : les lits au nord du Vietnam sont assez
(en fait très très) durs.
Le petit déjeuner est excellent aussi avec jus de fruits frais 😍 et il y a différentes formules.
Bref, ce séjour était super chouette.
La homestay prête également des vélos mais proposent aussi sur place la location de scooter. Ils vous aideront aussi à organiser vos déplacements.
Prix : 1 160000 pour 3 nuits (=46€)

Adresse : Ban Lac 2, Mai Chau, Mai Chau (Hoa Binh), Vietnam

  • La proximité des rizières
  • Prêt de vélo gratuit
  • Petit-déjeuner au top !
  • 1 160 000 VND la grande chambre double pour 3 nuits soit environ 46€ 
  • Petit-déjeuner inclus

Infos pratiques !

Location de scooter : 100 000VDN/jour (=4€)
Entrée + parking Go Lao : 10 000VDN/pers (=0,40€)

Où manger à Mai Chau ?

  • Coffee Lop : une petite cabane en bord de rizières
  • Quand 3 Chi Em : super super bon
  • Petit restau à côté de la guesthouse
Pour info, il faut compter environ 10 000 VND/nem (=0,39€)

Prévoir :

  • Un K-way, une polaire, une doudoune, une écharpe : bref de quoi vous tenir chaud si vous venez en début d’année ici. 
  • Des gants pour le conducteur du scooter. >> Ça fouette !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.