ASIE,  THAÏLANDE

Krabi : 1 semaine pour visiter la ville et ses alentours

Après le Cambodge, c’est une semaine dans la province de Krabi située au sud-ouest de la Thaïlande qui nous attend. 

Si Krabi est moins touristique que Phuket, ici tout est quand même fait pour le tourisme de masse.
Le centre-ville est plein de boutiques en tout genre, d’agences d’excursion et de restaurants.
Et, on remarque aussi qu’ici tout est plus cher

Au programme : repos (avec des visites quand même, on ne peut pas s’en empêcher !)

Les plages

Vous pourrez découvrir deux plages principales : celle de Aonang et l’autre de Railay Beach.

À Aonang, allez tout au bout de la plage : il y a nettement moins de monde et vous serez moins embêtés par le bruit, la pollution des longtails boat et leur multiple va-et-vient.

Si vous cherchez un coin intimiste, vous n’aimerez pas tellement Aonang ! Et de manière générale, vous n’aimerez pas les plages proches de Krabi. C’est pourquoi, il faudra vous éloigner un peu afin de trouver des plages plus secrètes. N’hésitez pas à louer un scooter et à chercher des petits coins perdus sur Google Maps.

La province de Krabi est connue pour ses falaises calcaires et Railay Beach n’y échappe pas. Bref, Railay, c’est clairement l’étape touristique ! 

Pour y aller, vous devrez prendre le longtail depuis Aonang : 10 min de trajet.

Arrivés sur la plage, vous pourrez monter jusqu’au point de vue. Nous ? On a été fainéants. La plage et l’eau c’est bien aussi de temps en temps !

En fait, après réflexion, il est préférable de ne pas se baigner à Krabi. La mer y est polluée à cause des bateaux mais aussi du fait de l’affluence touristique et des eaux usées que ça engendre. En effet, celles-ci sont rejetées directement dans la mer faute d’avoir un système d’égout et d’évacuation efficace…. L’écologie a du pain sur la planche et il y a sans aucun doute des progrès à faire ici pour soulager la planète !

Si la Mer d’Andaman est un vrai trésor, nous n’avons pas vraiment aimé ce côté hyper touristique et son autoroute à longtail boat…. 

Baie de Tha Lane : un endroit préservé des touristes !

Scooter loué, direction la Baie de Tha Lane. 1h plus tard, nous sommes à bord de notre canoë ! Tha Lane Baie est un havre de paix préservé des touristes. Et oui, ils veulent tous aller voir James Bond Island et Cie plutôt ! On ne va pas s’en plaindre 😉 Aussi, vous pouvez retrouver notre article sur la visite des îles en bateau. Est-ce réellement une bonne idée ? 

Ici, pas de vendeur, pas de bateau bruyant mais la nature avec ces falaises de roches karstiques si typiques et la tranquillité. On a adoré !

Il est possible de visiter la baie avec un guide. Or, nous n’avons pas choisi cette option. Mais au moment où nous partions, un guide partait avec 3 personnes et a gentiment proposé qu’on se joigne à eux ! Allez, go !

On s’arrête sur une petite crique entourée de falaises où une famille de singes a élu domicile. Nous pensions, à tort, que les singes n’aimaient pas l’eau mais ils jouent dans la baie et s’y nourrissent en pêchant.

Puis, on en profite pour faire voler notre drone et là BOUM ! La vue est folle ! Les nuances de bleu, de vert qui se mêlent entre ciel et végétation nous laissent en admiration du lieu.

Infos pratiques !

Adresse : aller dans le village d’Ao Thalane

Prix : Il y avait très peu d’agences de canoë, deux si mes souvenirs sont bons… La négociation a été impossible… 700 baths pour 2 personnes -> pas donné mais ça vaut vraiment le coup ! 

Conseil : arriver tôt arriver tôt (vers 8h) car après il y a la marée et certains canaux ne sont plus praticables. 

Tha Pom Klong Song Nam

Après cette fabuleuse parenthèse de tranquillité, on reprend notre scoot’ pour nous rendre à notre prochain spot !

Et malgré notre super appli GPS : Sygic, on a quand même trouvé le moyen de se perdre ! Pour la petite histoire : nous sommes arrivés au bout du bout du chemin, dans un petit village de pêcheurs musulmans. Et après… c’était l’eau !

Ça fait toujours bizarre aux locaux un peu éloignés de voir des touristes chez eux. Ils n’ont pas l’habitude puisque tout le monde reste à Krabi Town… Et comme nous avons de la chance, on tombe sur un habitant qui se trouve être chauffeur de taxi et parle parfaitement anglais. Il nous indique comment nous rendre à notre destination.

Bon normalement si on ne se perd pas, Tha Pom Klong Song Nam est à quelques kilomètres seulement de Tha Lane. Ce lieu signifie littéralement « deux canaux » en raison de son emplacement où l’eau douce cristalline rencontre l’eau de mer de la mangrove.

Cet endroit est encore méconnu des touristes si bien qu’il n’y avait que des locaux quand nous y sommes allés. Alors forcément, on s’est prêté quelques minutes au jeu des photos avec eux (oui oui on est bien en Asie).

La nature est encore au rendez-vous ici ! Une passerelle en bois a été aménagée au cœur d’un écosystème de mangroves et forcément on retrouve de l’eau cristalline qui va du bleu turquoise au vert émeraude. C’est magnifique et si paisible ! Le chemin est un court parcours en boucle de 700 m. En prenant son temps, il faut compter 45 min pour faire la petite balade.

Pendant de nombreuses années, la région était considérée comme sacrée, c’est pourquoi le lieu n’a subi que très peu de modifications et n’a pas été affecté par le développement du reste de la région.

Infos pratiques !

Adresse : Khao Khram, Mueang Krabi, Province de Krabi 81000, Thaïlande // à seulement 30 km de Krabi
Prix : 100 baths pour 2 pers // ouvert tous les jours de 8h à 17h

Se perdre en scooter

Troisième jour à Krabi et aujourd’hui ni plage bondée ni tour en bateau pour nous, mais la visite des environs de Krabi en scooter.

Pour connaître la diversité d’un endroit, rien de mieux que de le découvrir hors des sentiers battus et rentrer dans le quotidien des locaux. Alors non, ce n’est pas dangereux ! Les habitants sont même ravis que vous veniez les voir pour découvrir au plus près comment ils vivent ! D’ailleurs, c’est même assez drôle de voir leur étonnement quand on arrive. Décidément, personne ne sort de son hôtel ?

Nous avions envie d’authenticité à deux pas de la ville alors direction les khlongs qu’on avait repérés sur la carte.

On roule sans destination précise en faisant des pauses quand bon nous semble et en suivant plusieurs chemins différents. Finalement, nous arrivons au cœur des habitations reculées des Khlongs. Nous tombons sur une jeune femme qui se rend à l’école et nous demande si on est perdu et en même temps si fière qu’on soit là, chez elle !

Puis, on croise aussi une femme qui nous propose de venir boire le thé chez elle. Vous voyez que ce n’est pas dangereux 😉 C’est même ça l’essence du voyage !

Sur le retour, nous voyons un petit restaurant au milieu de nulle part. Allez go, on y va ! Les tables sont dans des petites cabanes, il y a des hamacs, de quoi s’y sentir bien et sans oublier LA VUE sur la plage déserte en contrebas.

Le temps est venu de quitter Krabi pour une île paradisiaque oubliée des touristes !

Où dormir à Krabi ?

Nous avions réservé pour 4 nuits au Blae Hostel. La chambre était super grande avec en plus sa terrasse privée et son hamac ! L’hôtel dispose d’une cuisine commune, pratique si on ne veut pas manger à l’extérieur tout le temps.

Adresse : 591 Soi 11/1 Mu.2, Aonang, Muang, Krabi 81180 Ao Nang, Thaïlande

  • Hôtel avec un jardin luxuriant ! 
  • Piscine
  • 136€ pour 4 nuits soit 34€/nuit 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.