CORSE,  Corse du Sud,  EUROPE,  FRANCE

Journée randonnée aux Aiguilles de Bavella

Nouvelle journée dans l’Alta Rocca mais cette fois-ci on prend un peu de hauteur aux Aiguilles de Bavella. Bouffées d’air frais et ballade sportive sont au rendez-vous en plein cœur du Parc Régional Naturel de Corse.

Ce massif se caractérise par des pics rocheux et des couleurs allant du rouge au gris. 

D’abord, garez-vous au col de Bavella situé à 1243 mètres d’altitude. D’ici, vous pourrez emprunter différents parcours de randonnée en fonction du temps et de la difficulté que vous souhaitez. Dans tous les cas, on ne le répètera jamais assez, portez de bonnes chaussures et emportez avec vous suffisamment d’eau !

Certains parcours font partie du mythique GR20

On enfile chaussures de marche et sacs à dos et nous voilà en route à travers les chemins et les forêts denses de pins de Bavella. 

Par ailleurs, veillez bien à emprunter les chemins balisés car comme il s’agit d’un parc naturel il y a énormément d’espèces protégées et notamment des espèces endémiques que vous ne trouverez qu’en Corse. 

Nous avons suivi le balisage rouge qui mène au Trou de la Bombe. Il faut compter 3h aller-retour pour faire la boucle complète. Ce parcours est pas mal fréquenté en plein été. Plus on approche du Trou et plus on croise de plus en plus de monde. En arrivant au loin, on aperçoit ce fameux trou qui a l’air tout petit. Ah c’est ça le Trou de la Bombe ? En fait, il s’agit d’un grand trou en pleine roche de 8 mètres de diamètre et créé par l’érosion au fil du temps. Pas si petit finalement.

Alors, vous voulez aller au bord du précipice du trou ? Dans ce cas, c’est une ascension qui vous attend. Bon ok c’est un peu exagéré mais c’est vraiment de l’escalade par contre. La montée est plutôt simple à partir du moment où l’on regarde bien où on pose les pieds. En arrivant à la lisière du vide, on se penche et là, Wahhhhhh. Un vide immense apparaît et la vallée de pics montre toute sa grandeur. Léa qui n’a absolument pas le vertige en général s’est sentie un peu bizarre en se penchant comme attirée par ce vide sans fond. Passé cet épisode de vertige, la descente est une autre paire de manches… Il faudra faire très très très attention

On reprend la marche dans le sens descendant. Ça y est on voit le parking. Tout effort mérite réconfort comme le dit si bien l’adage. Donc, à nous la boisson fraîche en terrasse !

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site de VisioRando.

Et si vous vouliez complètement changer d’ambiance après cette randonnée et vous baignez ? C’est le moment ou jamais d’aller vous trempez aux piscines naturelles de Solenzara !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.