Alsace,  FRANCE,  GRAND EST

Quoi faire à Strasbourg en 2 jours, nos incontournables

Nous commençons notre tour de France par l’Alsace, une région complètement inconnue pour nous et plus particulièrement par Strasbourg.

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

Pour commencer, le MUST TO SEE c’est bien la cathédrale.

Faite toute en pierres de gré des Vosges, elle est vraiment particulière. Elle mesure 142m de hauteur la situant comme point culminant de la ville.

A l’époque, la cathédrale était un ancien marché. A l’entrée, on observe encore un anneau où étaient accrochés les chevaux.

Elle est aussi étonnante car elle dispose que d’une seule tour. La construction de la seconde a été abandonnée du fait que les sols soient marécageux et que l’ensemble de la cathédrale risquait de s’effondrer.

Sur la façade, amusez-vous à repérer toutes les sculptures un peu « étranges » et essayez de repérer l’intrus de l’image ci-dessous :

L’orgue a été récemment refait, il est absolument magnifique.

En rentrant dans la cathédrale, vous découvrirez la fameuse horloge astronomique. Elle est incroyablement réalisée et date de 1352. Elle sonne à chaque demi-heure et heure. Un spectacle à voir

La légende prétend que le constructeur se serait fait crever les yeux à la fin de ses travaux afin qu’il ne puisse pas la reproduire ailleurs.

Enfin, si vous avez du temps, nous vous recommandons de monter sur la terrasse pour avoir une vue sur Strasbourg.

Place de la Cathédrale

Place de la Cathédrale, vous retrouverez aussi la plus ancienne maison de Strasbourg : la maison Kammerzel. Elle abrite aujourd’hui un hôtel-restaurant.

Tout autour de cette place se trouvent des maisons à colombages, une architecture typique de la région Alsacienne. Autrefois, ces maisons étaient déplaçables car il s’agissait de la dote pour le mari en cas de mariage de sa fille. Elles étaient ainsi replacées au lieu souhaité de l’époux.

Enfin, une maison abrite un obus qui date de la guerre avec la Prusse dans les années 1870.
Cet obus aurait été envoyé par les prussiens dans le but de détruire la cathédrale. Pas de bol, raté.

Le centre

Vous pouvez aussi vous balader dans le centre de Strasbourg à la découverte des monuments : Place Gutenberg avec son carrousel, place Brouglie (ou Breuil en alsacien) mais aussi le Palais Rohan.

On retrouve le gré des Vosges dans les architectures. Soyez attentifs aux noms des rues également : toutes les places correspondent à des anciens marchés et leur nom correspond à ce qu’on pouvait y trouver. Par exemple : Place du marché aux cochons de lait, Rue de la boucherie, rue des Cheveux…

La Petite France

La Petite France est le quartier historique le plus pittoresque de Strasbourg, mais aussi le plus touristique. C’est clairement un incontournable de la ville et depuis 1998 le quartier a été classé au Patrimoine de l’UNESCO.

Si vous voulez le visiter sans trop de monde, levez-vous tôt ou alors privilégiez le « by night » avec les lumières ça donne un charme fou et un côté assez mystique en plus.

Le bâtiment le plus connu est la Maison des Tanneurs avec son toit ouvert où autrefois les peaux des tanneries séchaient. Les maisons à colombages y sont reines et vous remarquerez aussi que les maisons sont plus étroites au sol puis s’agrandissent dès le premier étage. Une taxe foncière avait été mise en place à l’époque de Henri IV sur la surface au sol. De ce fait, les surfaces au sol étaient calculées au plus petit puis les étages élargis sans rien payer !

Pourquoi avoir appelé ce quartier « la Petite France » ? La raison, d’origine historique est un peu moins glamour que le quartier. En 1452, une épidémie de syphillis s’était déclarée en Europe. À Strasbourg, le Grand Magistrat décida d’isoler les malades dans ce quartier qui n’était pas très apprécié à cause de ses odeurs liées aux tanneurs. Des soldats revinrent avec le « mal français » et furent soignés par les allemands dans l’Hospice des Vérolés.

Cigognes, Parlement €uropéen et Allemagne

De Strasbourg, il est possible de vous rendre en Allemagne en empruntant les transports en commun ou à vélo où il vous faudra passer la passerelle du Jardin des 2 Rives qui passe au-dessus du Rhin.

L’Alsace a comme emblème la cigogne. Et en se baladant dans la région on comprend mieux pourquoi. Cet animal est sacré et considéré comme porte bonheur.
À Strasbourg, vous pourrez les observer du printemps jusqu’au début de l’automne dans le Parc de l’Orangerie où elles nichent et se baladent sur l’herbe. Elles ont été réintroduites dans les années 80’ dans la région.

Ne manquez pas non plus les instances européennes dans le quartier des “affaires” comme le Parlement, Cour Européenne des droits de l’homme avec son architecture en forme de balance.

Infos pratiques !

Si vous voulez visiter Strasbourg et apprendre plein d’anecdotes et d’histoires sur la ville, nous vous recommandons le FreeTour. C’est une visite en groupe gratuite. Vous donnez ce que vous voulez au guide en fonction de votre satisfaction. La visite dure presque 2h.

Pass’Alsace : ce pass vous permet d’accéder à plus d’une cinquantaine d’attractions dont le Château du Haut-Koenigsbourg par exemple. (Retrouvez la liste des attractions ici). Vous choisissez la durée de validité de votre pass en fonction de vos envies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Louer un vélo : Nous avons adoré Strasbourg où tout est fait pour le vélo. Nous vous recommandons d’en louer un.

Pour cela, créer votre compte VelHop, et rentrez vos coordonnées bancaires. Vous serez débités en fonction de combien de temps vous gardez le vélo.

Tarifs :
1 à 5h : 1€/h
5h à 12h : 5€
24h : 10€
48h : 20€

Après avoir découvert la ville en journée, ne manquez pas de la re-visiter la nuit ! Les lumières sont superbes sur les monuments et n’oubliez pas en saison estivale de passer à la Cathédrale pour voir les illuminations. Un spectacle ma-gni-fique.

Où manger : nous nous sommes laissés tenter par une spécialité locale : le hot dog choucroute au Météor, une institution de la bière en Alsace.
Goûtez aussi la tarte flambée.

Terrasse de la cathédrale : 5€/pers

Un grand merci à Suzon et Yann pour l’accueil et la super visite guidée de la ville.

Après Strasbourg, embarquez avec nous pour une visite insolite et de mémoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.