ASIE,  SRI LANKA,  TDM

A la rencontre des éléphants d’Uda Walawe

Le Sri Lanka est un pays connu aussi pour ses multiples parcs nationaux. En effet, on en dénombre 26 au total ! Rien que ça !
Alors, après nos quelques jours à Tangalle, nous avons choisi le Parc d’Uda Walawe car il semblait moins touristique que ses voisins Yala ou Wilpattu.

Le nom de ce parc vient de la rivière du même nom qui passe en plein milieu de la réserve et il a été créé en 1960.

En arrivant, on se croirait plongés au fin fond de la savane en Afrique, mais non, nous sommes bien toujours au Sri Lanka ! Le paysage est formé de plaines, la végétation est assez sèche et il y a de petits plans d’eau.

L’animal star du parc est l’éléphant. Comparé à son cousin africain, l’éléphant du Sri Lanka est plus petit. Le Sri Lanka compte à peu près 3000 éléphants sur son territoire et environ 250 d’entre eux vivent dans ce Parc National. A part la taille, l’autre différence entre l’éléphant d’Afrique et celui d’Asie réside dans sa trompe. Le premier à deux trous tandis que le deuxième en a seulement un. Par ailleurs, l’éléphant d’Asie est tacheté au niveau de la tête et est considéré comme « en danger ». C’est donc une espèce à protéger plus que jamais.

Uda Walawe est notre premier safari, on est un peu excités comme des puces ! C’est via notre guesthouse que nous organisons notre activité et c’est en jeep qu’elle se fera.
Une jeep reste polluante. Malheureusement, il n’est pas possible de visiter le parc à pied ou à bord d’un véhicule moins polluant. Alors, nous avons voulu l’optimiser et nous sommes donc partis avec 2 hollandaises rencontrées dans notre hôtel. Rendez-vous pris à 5h le lendemain matin !

Après un réveil difficile, nous montons à bord et c’est parti pour une trentaine de minutes face au vent à rouler jusqu’à l’entrée du Parc ! C’est fou le nombre de véhicules avec une seule personne à bord voire deux… C’est choquant de voir ça même ! Ce serait tellement mieux pour la santé du parc et celle des animaux de les compléter au maximum. Mais business is business, ça fait des chauffeurs en plus ! Mais donc aussi plus de véhicules dans le parc alors parfois on se croirait un peu en heure de pointe en région parisienne quand il y a un animal à voir. Le reste du temps, on ne croise pas trop les autres voitures. Les chauffeurs s’occupent de l’achat des tickets. Ils courent tous pour être le premier à repartir !

A peine 5 minutes après l’entrée du Parc, nous tombons sur un joli oiseau au long bec. Il s’agit d’un oiseau pêcheur. Regardez bien les oiseaux, car avec 183 espèces référencées, il y a de quoi faire.

Les paons avec leur roue majestueuse et leur cri si reconnaissable sont ici aussi maîtres des lieux presque au même titre que les éléphants.

En parlant d’éléphants, nous en croisons rapidement un. C’est en réalité une jeune femelle. Notre chauffeur nous explique que pendant environ 12 ans la femelle reste seule puis rejoint ensuite un groupe.

D’ailleurs, savez-vous reconnaître les mâles des femelles ? Il sont simplement reconnaissables grâce à leur taille et la forme de leurs os.

Comme ils ne sont pas très très grands, ils se cachent facilement derrière la végétation sans se laisser voir et d’un coup… BOUM… UN ELEPHANT !!!

On croise plusieurs éléphants seuls avant de tomber sur un groupe de quatre. En regardant de plus près notre chauffeur nous dit « Look ! Baby ». Il est difficilement visiblement tellement il se fait protéger par ses parents. On tombe aussi plus tard sur un gros groupe avec plusieurs éléphanteaux !

La vie d’un éléphant se résume à manger et dormir. En effet, il passe environ 20h par jour à manger et le reste à se reposer. Tranquille la life !

On en rencontre également d’autres qui marchent en bord de route. Ces éléphants sont en quelques sortes habitués à l’Homme et donc inoffensifs car ils sont tous passés par un refuge avant d’intégrer le Parc. C’est là que nous voyons justement une petite éléphante avec quelque chose autour du cou. On demande alors ce que c’est. Le chauffeur nous explique qu’elle est arrivée récemment dans le Parc et qu’il s’agit d’une balise GPS pour analyser pendant quelques temps son comportement. Curieuse, elle s’approche de notre jeep, surement attirée par une peau de banane mangée quelques minutes plus tôt. Elle touche même Léa avec sa trompe qui n’était pas tout à fait sereine à ce moment-là ! haha

Sur le chemin, nous tombons également sur des troupeaux de buffles. Vous les verrez principalement en train de se refroidir dans les étangs. Nous apercevons au loin dans la végétation des coyottes et toutes sortes d’oiseaux : notamment beaucoup de perruches mais aussi des toucans en plein vol. Les singes sont aussi présents, il faudra bien ouvrir l’œil pour les remarquer ! Nous avons vu plusieurs gris indien de Langur.

C’est là que l’on constate que ce parc est plein de richesse quand on sait rester attentif et avoir l’œil curieux.

Enfin, sur la route du retour, nous voyons au niveau des marais des biches en pleine course !

Il y a deux principaux horaires pour ce safari : soit tôt le matin comme nous avons fait ou alors en fin de journée. Ce sont ces horaires qui sont les plus propices pour voir des animaux. Car en pleine journée il faut beaucoup trop chaud et ils se cachent.

Ce safari aura duré environ 3-4h dans le Parc.

Après le safari, il nous restait quand même toute la journée devant nous. Il n’y a pas grand chose d’autre à faire à Uda Walawe à part se promener le long de la rivière. Mais vu la chaleur, nous avions qu’une envie : se baigner ! C’est pourquoi, on termine la journée en beauté au Kottawatta Village pour profiter d’un bon wifi et de sa piscine ! Au delà de ça, le cadre est idyllique et nous sommes surveillés par nos amis les singes qui passent de cocotier en cocotier !

Où dormir ?

Nous avons préféré prendre notre temps en réservant 2 nuits mais 1 nuit suffit.

Nandana Villa Safari Bungalow est vraiment idéal : très économique, tout le confort (et même de l’eau chaude). La propriétaire parle bien anglais et est de bons conseils. Possibilité de manger sur place pour 600 LKR/pers avec eau, yaourt et dessert (pomme à coque) !

L’emplacement est aussi très bien, puisque la maison se trouve à 5min de la rue principale avec tous les commerces.

Prix : 8,5$ pour 2 pour 2 nuits !

Adresse : No.328/A Thanamalwila Road, Walawa junction, Uda Walawe, 70190, Sri Lanka

  • Sa localisation !
  • Très économique 
  • 8,5$ pour 2 pour 2 nuits
  • Petit-déjeuner inclus

Infos pratiques !

Comment venir à Uda Walawe depuis Tangalle ? De Tangalle : il faudra prendre 2 bus pour environ 1h30 de trajet. Sachez que ce trajet n’est pas tellement fréquenté et que vous trouverez facilement un siège pour vous asseoir.

1erbus : s’arrêter à Embilipitiya. Prix : 180 LKR pour 2 // Durée : 1h

2èmebus : à la gare routière, allez vers la route. Au centre se trouve l’arrêt qui va jusqu’à Udawalawe. Prix : 100 LKR pour 2  // Durée : 30 min
TOTAL PRIX : 280 LKR (=1,40€)

Safari à Uda Walawe ?  
Prix : dégressif si vous partagez la jeep. Pour 4 personnes, nous avons payé chacun 6000 LKR soit l’équivalent d’une trentaine d’euros. Le prix comprend l’entrée au Parc et la jeep avec chauffeur. Voir avec votre hébergement pour l’organisation

Où se baigner ?
Nous sommes allés à l’hôtel Kottawatta Village qui dispose de deux piscines. L’endroit est vraiment beau et agréable. Il s’agit de petits lodges aménagés en harmonie avec la nature.

Adresse : Udawalwa Junction, Udawalawa , 70200 Uda Walawe, Sri Lanka
Prix : 600 lkr/pers avec prêt de serviettes (=3€)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.