ASIE,  MYANMAR,  TDM

Myanmar : bilan de nos 3 semaines au pays du sourire

« Mingalabar »

Longtemps appelé Birmanie, le pays a changé de nom en 2010 pour devenir l’Union du Myanmar sous la junte militaire. D’ailleurs, il n’y a pas que le nom qui a changé, il y a aussi le drapeau et l’hymne nationale. 
Le pays compte environ 55 millions de personnes, plus de 130 ethnies et presque autant de langues parlées. 
 
Sa capitale a de nombreuses fois changé, mais aujourd’hui elle est basée à Naypyidaw, une ville considérée comme fantôme. En effet, du jour au lendemain, l’état a décidé de déplacer les instances publiques.

Itinéraire et durée

1- Yangon : une journée dans l’effervescence birmane : 1 nuit + 1 journée complète
2-
Découverte de Mandalay et des environs : 2 jours
3- Bagan, la cité aux milliers de temples et pagodes : 2 jours
4- Lac Inlé : la douceur de vivre au fil de l’eau : 4 jours
5- Loikaw, à la rencontre du peuple Kayan : ces femmes-girafes : 2 jours
6- Hpa An : entre montagnes karstiques et campagne birmane : 2 jours
7- : campagnes et plages : 2 jours de chill : 2 jours

Au total, nous sommes restés 18 jours au Myanmar. (« Les calculs sont pas bon Kévin… » – oui mais nous avons eu des journées de trajet en bus que nous n’avons pas compté ci-dessus)

Nos impressions

Pour commencer, ce pays nous aura laissé une vraie belle impression !
Déjà par sa population qui n’est que sourire et bienveillance. C’est vrai que l’Asie du Sud-Est est réputée justement pour sa population mais le Myanmar est une très belle surprise.
Par ailleurs, les paysages sont grandioses même si tout le pays n’est pas encore totalement ouvert aux touristes. On passe de temples classés au Patrimoine de l’Unesco aux montagnes, en passant par d’immenses étendues d’eau parsemées par une forte culture, puis des ethnies aux plages. Bref, au Myanmar, vous l’aurez compris, il y en a pour tous les goûts ! 
 
Par contre, nous allons parler des points un peu plus négatifs. Et oui, le voyage n’est jamais tout rose.
Tout d’abord, la nourriture ! Accrochez bien vos estomacs et surtout amenez avec vous la dose d’immodium ! Et oui, nous a avons eu la tourista pendant au moins 15 jours… sur les 18 sur place, croyez-nous ça fait beaucoup ! Pourtant nous avons fait hyper gaffe. A la fin, nous ne mangions que du riz blanc et des noodles natures c’est vous dire notre désespoir…. !!!
  • Le Myanmar est un pays poussiéreux au sens propre du terme ! Alors quand vous vous déplacez, mettez un masque !
  • Prévoyez une trousse à pharmacie avec Immodium et tutti quanti
  • Dans les bus, les birmans ont l’estomac fragile…

Formalités / Allô Docteur

Le Myanmar a depuis quelques années ouvert de plus en plus son territoire aux touristes. Et ça c’est une bonne nouvelle car ce pays vaut vraiment le coup d’être vu et rerevu.

Pour visiter ce pays il vous faudra un visa. Les français n’en sont pas exemptés.
Du coup, avant de partir, nous avons rempli une demande en ligne de e-visa. Vous recevrez quelques jours plus tard votre e-visa dans votre boîte mail. Il vous faudra l’imprimer puisqu’il sera demandé lors de votre passage à la douane de l’aéroport. Ce e-visa doit être utilisé dans les 90 jours suivant son émission, donc ne le faites pas 5 mois avant de partir car il sera perdu… Par ailleurs, sa validité est de 28 jours à compté de la date d’entrée sur le territoire.

Pour le site du e-visa c’est par ici

En ce qui concerne la santé et plus particulièrement les vaccins, aucun n’est obligatoire pour se rendre au Myanmar mais il faut à minima être à jour dans ses vaccins français. En cas de doute ou si vous voyagez dans une zone très spécifique, consultez votre médecin ou un centre de vaccination internationale. Vous pouvez retrouver notre article sur la santé en voyage ici.

Pour les moustiques, nous sommes partis mi-janvier jusqu’à début février. Il s’agit de la saison sèche et il n’y en avait pas tellement. Nous nous mettions quand même le soir du répulsif sur la peau (DEET>50%) et les vêtements. Mieux vaut prévenir que guérir comme on dit ! 

Enfin, comme précisé précédemment, partez avec une trousse à pharmacie qui contient Smecta, Immodium, Tiorfan, charbon végétal, ultra-levure, anti-vomitif et un anti-mal des transports si vous êtes sensibles. Les médicaments anti diarrhée seront surement vos meilleurs amis pendant quelques jours.

La nourriture

Comme au Sri Lanka et dans tous les autres pays d’Asie, le riz et les nouilles sont indéniablement la base de tout repas ici !
Le plat traditionnel est le Buffet Birman : il s’agit d’un riz blanc accompagné de plusieurs petits plats. Ces accompagnements sont souvent très pimentés et il s’agit généralement de poisson.

 Vous pourrez aussi tester : 

  • Les currys : il s’agit d’un plat de riz accompagné d’une viande ou d’un poisson au curry.
  • Les brochettes : de viandes, de légumes ou de poissons, vous pourrez trouver dans les streets food de nombreuses brochettes soit à faire griller au barbecue ou à faire cuire dans un bouillon comme une fondue.

On trouve toujours dans les menus les Fried Rice

Il existe plusieurs bières locales qui sontla Myanmar Beer mais vous trouverez aussi la Mandalay Beer et la Dagon Beer. Pour l’eau, elle sera moins chère en supermarché mais sinon il faut compter environ 300MMK pour une grande bouteille.

Attention, nous avons été malades les 3/4 du séjour. Nous vous conseillons d’être très vigilants sur les légumes. Dans les plats, ils sont très peu cuits alors refusez-les tout simplement. Ça vous évitera une chichi de l’espace ! Par ailleurs, si vous tombez malade, faites une cure de nouilles ou riz nature pendant quelques jours pour vous aider à guérir.

Les transports

Il est très facile de se déplacer au Myanmar et vous avez plusieurs moyens de transports qui s’offrent à vous pour arriver à bon port ! 

Et si on parlait budget ?

Le Myanmar est un pays très bon marché ! En effet, pour 18 jours sur place, nous en avons eu 21,66€/jour/personne (hors avion aller simple).

Pour l’essence, le prix est le même dans toutes les stations ! 

Côté l’argent, , comme au Sri Lanka, nous avons tout payé en liquide. Nous étions partis avec des euros dont nous avons changé une partie à l’aéroport. Par la suite, nous avons retiré soit en banque ou directement dans des ATM ! Un conseil : veillez toujours à avoir suffisamment de liquide sur vous car nous nous sommes à plusieurs reprises retrouvés dans l’impossibilité de retirer du cash. Et de bien avoir deux cartes sur vous (Visa & Mastercard).

Par ailleurs, nous n’avons pas trouvé de banque sans frais. 

Pour en savoir plus sur notre solution pour limiter ses frais bancaires en voyage, cliquez ici

On espère vous avoir donné envie de visiter à votre tour ce beau pays, n’hésitez pas si vous avez la moindre question 🙂

... et maintenant, il n'y a plus qu'à ... !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.