AMÉRIQUES,  GUATEMALA,  TDM

Monterrico : 3 jours sur la côte Pacifique

Après les sources chaudes de Xela, c’est la vraie chaleur, celle du soleil que nous retrouvons bel et bien à Monterrico.
Depuis Xela, les chicken bus s’enchainent. Nous mettrons la journée et prendrons 8 bus pour arriver à destination. Et un ravitaillement pour le moins original en essence a été nécessaire au milieu de nulle part. Tout est possible en Amérique Centrale.

Sur la côte Pacifique, nous avions entendu parlé d’El Paredon. Mais, c’était compliqué d’y aller, plus cher et beaucoup plus touristique. Alors, nous nous sommes rabattus sur Monterrico. Et sans aucun regret après coup. Monterrico est un minuscule village. Il comprend environ 2 rues.

Ici, pas d’excursion. Seulement de la détente et du repos !

Nous vous conseillons de réserver un hôtel avec piscine. C’est même une nécessité car il fait vraiment très chaud et l’océan Pacifique est déchainé. Finalement, le Pacifique n’est pas plus calme ici qu’au Mexique

En parlant de l’océan, les garçons prennent un grand plaisir à s’élancer et à se jeter dans les vagues, que dis-je, dans les rouleaux ultra puissants. Attention, à ne pas trop s’éloigner du bord au risque de se faire emporter par le courant.

Si vous avez un budget plus important, vous pouvez vous adonner aux sports nautiques comme le jetski, le kite surf ou le wake bord. Des excursions pour aller voir les baleines sont aussi possibles. Pensez à négocier les tarifs et à vous renseigner sur les prix pratiqués auprès de différentes personnes.

Chaque soir, le coucher de soleil est un vrai spectacle. Comme au Mexique, à Mazunte, le Pacifique nous régale. C’est une variation de couleurs qui se projette en fin de journée pour nous émerveiller. Le Pacifique nous aura vraiment offert nos plus beaux couchers de soleil !

Après 23 jours ici, le Guatemala c’est fini ! Nous nous envolons pour Medellin en Colombie. Vamos !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.