AMÉRIQUES,  GUATEMALA,  TDM

Lac Atitlan : les villages de San Juan et San Pedro

Après quelques heures de trajet depuis Antigua et des routes en tête d’épingle, nous arrivons au Lac Atitlan et plus précisément à San Pedro de la Laguna. Ce lac est en réalité un ancien volcan effondré sur lui-même. Il est entouré par les montagnes et les volcans. C’est aussi ici qu’Antoine de Saint-Exupéry s’est inspiré de la montagne pour la retranscrire dans le Petit Prince. 

Si vous souhaitez vous baigner dans le lac Atitlan, renseignez-vous bien sur la qualité de l’eau du lac. Car il est parfois très très pollué.

Visiter San Pedro de la Laguna

Le petit village de San Pedro est surplombé par le volcan San Pedro où est cultivé le maïs et le café. Il est possible de faire l’ascension du Pedro, mais on nous l’a déconseillée à plusieurs reprises à cause de personnes qui rackettent les touristes sur le chemin.

Ici, les habitants parlent le tzutujil, une langue maya. Et le symbole des environs est la montagne en forme de tête (cabeza) appelée Indian Nose.

Le village se divise en deux avec la partie touristique en bas. Une seule rue avec des hôtels, des restaurants et des agences d’excursion. Par contre, en haut, on retrouve la partie plus locale et traditionnelle avec son église, son marché et ses pavés.

Nous vous conseillons de vous balader dans les petites ruelles étroites.

De San Pedro part différentes lanchas pour visiter les villages autour du lac.

La jolie San Juan

Dans les petites villes aux alentours de San Pedro, nous n’avons fait que la jolie San Juan. Ce petit pueblo est coloré et bien décoré. On a adoré tous ses street-arts et la rue qui descend jusqu’aux lanchas.

Vit ici une communauté de femmes indigènes Tzutujil. Elles fabriquent essentiellement du textile traditionnel. Il est possible de visiter les ateliers et d’observer la fabrication des accessoires et des vêtements.

Assister au lever de soleil à l'Indian Nose

Avec mes courbatures de l’espace depuis la descente de l’Acatenango, mes muscles sont au repos. Les garçons, eux, n’en ont pas eu beaucoup. C’est pourquoi, le réveil est mis aux aurores. Ils se rendent sur l’Indian Nose, un point de vue connu pour observer le lever de soleil sur le lac Atitlan.

Après une demi-heure de marche, ils arrivent au sommet avec quelques nuages et beaucoup de monde. C’est clairement le truc touristique, ce qui perd de son charme. Là-haut, ils ont droit à un thé pour se réchauffer et l’excursion prévoit de rester une heure.

Ils sont rentrés un peu déçus.

Infos pratiques !

Transports : nous avons pris une shuttle depuis Antigua. C’était plus simple car cela coïncidait plus avec notre retour sur Antigua après l’Acatenango. Et après le volcan, nous n’avions pas la force de changer plusieurs fois de bus pour arriver à destination.

Prix : 125Q/pers (=15€) pour environ 4-5h de trajet.

Vous pouvez aussi prendre un bus jusqu’à Panjachel puis une lancha jusqu’à San Pedro.

Tuktuk entre les villages :
Lorsque vous vous déplacez uniquement dans San Pedro, le tuktuk vous coûtera 5Q (=0,60€)

Pour aller à San Juan, nous avons négocié le trajet à 16Q (=1,90€) au lieu de 20Q

Montée Indian Nose : 80Q/pers (=9,60€) avec l’agence Benjy Travel.
Départ 4h du matin et vous avez le droit à un thé là-haut.

Où manger ?
Il y a de très bons restaurants à San Pedro et San Juan.

Nous vous conseillons le très bon libanais Pita Sabij avec ses délicieux humus, falafels et pitas.

Ensuite, nous avons testé aussi le japonais Kamui. Et pour manger pas cher, nous vous conseillons les tortas de rues ou le seul restaurant de tacos mexicain.

Nous nous rendons maintenant plus au nord ; d’abord à Chichicastenango et son marché incroyable puis à Quetzaltenango, une ville appelée aussi Xela (prononcée Chela).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.