ASIE,  THAÏLANDE

Bangkok, quoi visiter en 2 jours sur place ?

« Wahou, par où on commence ? ».  Il s’agit de la première impression quand on arrive dans cette mégalopole ! Nous nous sommes donnés 2 jours pour visiter la capitale thaïlandaise ! Alors, il ne faut pas chaumer.

On n’aura jamais pris autant de moyens de transports différents qu’à Bangkok : bus public (nous étions les seuls touristes dedans – 20 baths le ticket), métro, tuktuk, bateau, et taxi ! Le métro, vous vous y ferez vite mais alors par contre les lignes de bus… On ne va pas vous mentir, on n’a rien compris ! Alors, le plus simple c’est de demander aux locaux où se trouve le bus pour votre destination. Ensuite il faudra demander au chauffeur de vous faire signe pour descendre. Ne sois pas étonné si le bus ne s’arrête pas pour que tu puisses descendre, il faudra sauter alors qu’il roule (bon ok il roule pas très vite non plus, mais quand même…).

Pour éviter de faire des détours à pied de plusieurs kms, on vous conseille de prendre les longtail boats qui traversent le fleuve. Très pratique. Cela vous fera également voir les maisons sur pilotis (prix : 10 baths/pers).

Wat Pho

Bangkok regorge de temples à visiter, mais nous avons choisi de n’en faire que 2.

Le temple Wat Pho est l’un des temples bouddhistes les plus anciens de Bangkok.

Ce temple est situé à l’est du fleuve Chao Phraya, immédiatement au sud du Palais royal. Sa construction a commencé en 1788. Le temple a ensuite été étendu, avec d’importantes restaurations, sous le règne de Rama III. Plus récemment, il a été restauré en 1982.

Il abrite la plus grande collection d’images de Bouddha en Thaïlande et un bouddha couché de 46 m de long recouvert d’or. Toutes les tours que vous verrez ont en fait été construites en l’honneur de différents rois.

Infos pratiques !

Adresse : 2 Sanamchai Road, Grand Palace Subdistrict, Pranakorn District, Bangkok 10200, Thaïlande

Ouverture : de 8h à 17h // Prix : 100 baths/pers
Conseil :
y aller avant 11h pour éviter les flux de touristes !

 

Prévoir :

  • Des vêtements pour se couvrir les bras et les jambes. Pensez que vous êtes dans un espace religieux.
  • Vous pouvez faire la visite en tongs, ça sera plus simple que d’enlever et remettre vos chaussures… 

Les Khlongs : ces fameux canaux

En allant au prochain temple, on se balade à travers les Khlongs. La ville de Bangkok s’est construite sur un réseau de canaux appelés les Khlongs. C’est pour ça que la ville est aussi appelée « La Venise de l’Est ». Les canaux servaient pour le commerce mais aussi d’égout… Aujourd’hui encore les canaux servent pour la majorité de la population toujours d’égout…

Si vous avez plus de temps que nous, vous pouvez visiter les Khlongs en bateau.

Vous pouvez tout simplement prendre un bateau de transport en commun pour voir ces fameux Khlongs : prendre le Khlong Saen Saeb, un service de bateaux express. Ils circulent de 5h30 à 20h30 en semaine et jusqu’à 19h30 le week-end. Le prix dépend de la distance parcourue (entre 10 et 20 bahts, un conseil : prévoyez de la monnaie). Ou alors faire appel à une agence, là vous irez probablement dans le quartier de Thonburi.

Wat Arun

Le temple Wat Arun ou « Temple de l’Aube » est surement le temple incontournable de Bangkok. Il est vraiment très élégant grâce à sa couleur blanche, ses motifs en porcelaine floraux, ses coquillages. Le temple comprend un Prang (une tour) central d’une hauteur de 82 m et entouré de 4 petits Prangs.
Pour l’histoire, ce temple bouddhiste est une représentation architecturale du Mont Meru, le centre du monde dans le bouddhisme.

La visite se fait assez rapidement mais elle vaut le coup.   

Infos pratiques !

Adresse : 158 Thanon Wang Doem, Khwaeng Wat Arun, Khet Bangkok Yai, Krung Thep Maha Nakhon 10600, Thaïlande

Ouverture : de 8h30 à 17h30 // Prix : 50 baths/pers

Prévoir :

  • Des vêtements pour se couvrir les bras et les jambes. Pensez que vous êtes dans un espace religieux.
  • Vous pouvez faire la visite en tongs, ça sera plus simple que d’enlever et remettre vos chaussures… 

Maison de Jim Thomson

Vous cherchez un havre de paix en plein Bangkok ? De la verdure ?
Ok, alors allez visiter la Maison de Jim Thomson et surtout son jardin tropical !

Américain, Jim Thomson s’installe en 1946 à Bangkok juste après avoir servi pendant la Seconde Guerre Mondiale. Architecte, commerçant de la soie, collectionneur d’antiquités et agent secret. En 1958, il a débuté les travaux de construction de sa maison tout en tek pour y présenter ses objets de collection.

Il a utilisé des parties de vieilles maisons de campagne, parfois de plus de 100 ans et a réussi à construire un chef-d’œuvre architectural de 6 habitations au cœur de son terrain. Jim Thomson a disparu en Malaisie en allant se promener en foret. Il serait probablement mort au cours d’une mission secrète. Officiellement personne ne connait les causes exactes de sa mort. À sa disparition, Jim Thomson est devenu une légende en Thaïlande.

La visite s’organise comme une visite guidée de la maison et après vous pouvez visiter librement le jardin tropical.

Il faudra vous déchausser et laisser vos sacs dans des casiers à l’entrée et toute photo est interdite à l’intérieur de la maison.

Comptez environ 2 heures de visite.

Infos pratiques !

Adresse : Jim Thompson house museum, 6 Soi Kasemsan 2, Rama 1 Road, Bangkok à  s’arrêter à la station National Stadium (BTS, E5 – ligne verte claire) et la maison se trouve à 200m

Prix : 150 baths/pers (visite guidée incluse) // Ouvert tous les jours de 9h à 18h

Site internet : ici

EM Quartier : une vue imprenable sur Bangkok

En organisant ces deux jours, on était tombés sur une adresse un peu « insolite ».

Alors, après avoir fait la maison de Jim Thomson, on reprend le métro pour aller au centre commercial gigantesque « EmQuartier » à Phrom Phong. En réalité, il s’agit de 3 malls réunis en un seul et unique lieu. Impressionnant !

Si vous voulez y aller pour faire du shopping OK, mais préférez son 5ème étage et sa vue incroyable sur Bangkok. Ce mall possède une super terrasse et le MUST c’est son jardin suspendu extérieur avec sa déco trop trop cosy ! Autant en profiter, en plus c’est gratuit !

Infos pratiques !

Adresse : 698, 693, 695 Sukhumvit Rd, Khwaeng Khlong Tan Nuea, Khet Watthana, Krung Thep Maha Nakhon 10110, Thaïlande >>  s’arrêter à la station Phrom Phong (BTS, E5 – ligne verte)

Prix : c’est gratuiiiiiiiit !!!

Bangkok by night

En début de soirée, on se rend au marché de Khlong Toei, non loin de notre hôtel.

C’est un marché typique et authentique. Pour vous dire, nous n’avons pas croisé un touriste !

Ça vous changera du marché que vous avez l’habitude de fréquenter en France. Ça, c’est le moins qu’on puisse dire ! Ici, vous trouverez des légumes, des fruits de toutes les couleurs, des épices, du riz, mais aussi des pièces de viande à même le sol et sans glace… Adieu hygiène et bonjour les odeurs (âmes et estomacs fragiles s’abstenir). Une expérience à vivre !

Pour manger pas cher le soir, il faut absolument aller à Chinatown et surtout ne pas avoir peur de manger dans la rue mais plutôt de se mettre dans la peau d’un thaïlandais.

La street food est une vraie institution ici ! Vous trouverez dans ce quartier des centaines de commerces de street food. Ils viennent s’installer le soir venu.

Vous pouvez télécharger l’application « Street Food Bangkok » qui répertorie pas mal de commerçants et d’avis. Sinon, le conseil qui sera toujours à appliquer c’est d’aller là où il y a du monde ET des locaux ! 

En revanche changement d’ambiance en journée où le quartier est rempli de bijouteries.

Qui dit « Bangkok by Night » dit forcément la rue de la teuf ! À Bangkok elle a un nom : Koh San Road ! Là-bas, vous aurez de quoi vous ambiancer jusqu’au petit matin ! Restau, pub à gogo, rabatteurs en tout genre, ballons hilarants et autres substances sont aussi de la partie. On avoue y être allés simplement pour aller prendre notre bus de nuit pour rejoindre le Cambodge, alors on ne pourra pas trop vous en dire plus… Mais si vous voulez kiffer c’est là-bas qu’il faut aller ! 

Pour continuer en Thaïlande, n’hésitez pas à découvrir nos conseils sur Krabi et sur Koh Jum ainsi que le bilan sur ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.